Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pourquoi une prépa BL ?

A l’issue des deux années de BL, les étudiants peuvent intégrer sur concours une École Normale Supérieure (formation à la recherche), une école de management (HEC, ESSEC, etc.) ou encore une école d’ingénieur (ENSAE, ENSAI, GEIDIC) et que, le cas échéant, des équivalences leur permettent de poursuivre des études universitaires en L3 dans toutes les disciplines enseignées.
Pluridisciplinarité

Concours préparés

Équivalences universitaires

La pluridisciplinarité

Emploi du temps type
Disciplines Heures hebdomadaires
Mathématiques

Philosophie**
Français
Anglais
Espagnol / Allemand
Histoire
Sciences sociales***
Latin
Première année : 5h + 1h (ES+L)
Deuxième année : 6h
4h
4h
6h
2h
4h
6h
3h
Total Cours 33h
Devoirs écrits* 4 ou 6h
Total hebdomadaire 35 ou 37h

* par roulement pour chaque discipline

** La philosophie

« L'exception », « L'idée de justice », « La création »… autant de sujets de philosophie sur lesquels ont planché durant six heures les candidats aux concours des ENS ces dernières années. Le jeune bachelier qui entre en hypokhâgne BL aura deux ans pour se préparer à l'exercice de la dissertation sur des sujets semblables. Cela passera par l'exploration des grands champs disciplinaires de la philosophie (épistémologie, éthique et politique, métaphysique, esthétique) et par la fréquentation directe d’œuvres majeures de l'histoire de la philosophie.

***Les sciences économiques et sociales

Cette matière sera pour certains d’entre vous une découverte radicale, pour d’autres, les élèves issus de la filière ES du lycée, la poursuite d’une réflexion économique et sociologique sur le monde. Il s’agit, quelle que soit votre origine scolaire, de vous permettre en deux ans, d’acquérir les bases de ces deux sciences sociales, ainsi que des éléments de démographie ou de science politique, de façon à pouvoir entamer une réflexion scientifiquement fondée sur nos sociétés. Pour cela, outre les cours, 6 heures par semaine, il vous faudra faire preuve de bonnes capacités de lecture et de réflexion, tant à l’écrit qu’à l’oral. En effet, les épreuves consistent à rendre compte d’ un dossier qui présente diverses facettes  d’un « objet commun » aux sciences sociales, ce qui nécessite  l’articulation des différentes approches. C’est donc à vos qualités d’analyse et de synthèse que les SES font appel, ce qui en fait à la fois l’intérêt et la difficulté.

Les concours préparés

Les 3 ENS (formation à la recherche fondamentale)

► Les Écoles Normales Supérieures (Paris Ulm, Lyon, Cachan-Saclay) ont pour vocation la formation à la recherche dans la plupart des disciplines universitaires. Chaque ENS a ses spécificités et ses spécialités académiques. Les élèves-normaliens sont rémunérés durant leurs études (4 années) et s’engagent en contrepartie à travailler dans la fonction publique durant 6 années après la fin de leurs études.
Les possibilités de carrières offertes par les ENS dépassent les seules fonctions d’enseignant-chercheur (ex. : préparation à l’ENA).

Il faut noter la possibilité supplémentaire pour les étudiants de classes préparatoires BL d’intégrer les ENS sur dossier.

Le concours
Les ENS organisent un concours BL spécifique sur le modèle de la banque commune d’épreuve (LSES), banque commune à laquelle se sont jointes d’autres écoles importantes (ENSAE, Dauphine, Neoma, écoles d’ingénieurs du GEIDIC…).

Les grandes écoles
management & commerce (HEC, ESSEC, ESCP, EM Lyon…)

► Les écoles de management et de commerce forment des cadres et managers de haut niveau, qui opèrent dans tous les secteurs de l'économie, en France comme à l’international. Elles délivrent des formations dans les principaux domaines de la gestion d'entreprise : le commercial, le marketing, la finance, les ressources humaines, le management.
Les étudiants de prépa BL peuvent intégrer ces écoles soit en passant le concours spécifique qui leur est réservé au sein de la banque BCE (HEC, ESSEC, etc.), soit en postulant aux écoles qui se sont associées au concours des ENS (NEOMA, KEDGE).

Les écoles de statistique et d’ingénieurs
(ENSAE, ENSAI, GEIDIC)

Quelques grandes écoles d’ingénieurs recrutent des étudiants de BL dans le cadre de la banque commune d’épreuve des ENS. Celles-ci s’intéressent au profil complet des étudiants de BL : ceux-ci présentent en effet de rares compétences complémentaires (mathématiques et sciences humaines).
► C’est par exemple le cas des écoles de statistiques (ENSAE, ENSAI) qui forment leurs étudiants au traitement et à la valorisation des données, notamment dans le cadre des Big Data, en plein essor.
► C’est encore le cas des écoles du Groupe des Écoles de l’Information et de la Communication (GEIDIC) : ces écoles d’ingénieurs (ENSIM, ENSC Bordeaux, EPITA, UTT) proposent des formations dans les domaines des systèmes d’information, des interfaces usagers/systèmes qui exigent des compétences en mathématiques et en sciences humaines (sociologie, psychologie etc.).

Formations universitaires
innovantes et professionnalisantes (Dauphine, PSL, PSE, Celsa…)

► L’Université Paris-Dauphine recrute des étudiants de BL pour sa L3 de sciences sociales (LISS).
Cette formation permet d’accéder ensuite à de nombreux masters au sein de l’université Paris-Dauphine (Action Publique et Régulation Sociales, Master de Journalisme, Master d’Economie Internationale) ou dans d’autres établissements universitaires (Paris 1, ou encore Sciences Po Paris par exemple).
Mais seule une visite du site de l’université Paris-Dauphine permettra de mesurer la richesse et la variété de son offre de formation.

PSL (Paris Sciences Lettres). PSL est une communauté d’universités, de grandes écoles et d’établissements de formation parisiens qui développe des programmes d’enseignements et de recherches transversaux. Les étudiants BL peuvent intégrer PSL et ainsi faire fructifier leur formation pluridisciplinaire.

PSE (Paris School of Economics). Les étudiants de BL peuvent intégrer le magistère d’économie de PSE et de Paris 1. Ce magistère vise à former en trois ans, de la troisième année de licence (L3) au Master 2 (M2), des économistes de niveau international, directement opérationnels.

Le CELSA
Centre d’études littéraires et scientifiques appliquées

Grande école rattachée à l’université Paris-Sorbonne, propose des formations de pointe en communication et en journalisme (attention, le cursus journalisme n’est accessible qu’en M1 et donc uniquement après 3 années de classes préparatoires).

L’IEP-Paris (Sciences Po Paris) est accessible aux « cubes », c’est-à-dire aux étudiants qui « redoublent » leur deuxième année de BL (intégration en M1).

Les IEP (Sciences Po)
l’ISMaPP

Les étudiants de BL peuvent s’inscrire aux différents concours des IEP dits de Province.
La BL des Chartreux ne propose pas de préparation spécifique aux IEP en tant que telle ; pour bénéficier d’une telle préparation, il faudrait envisager, par exemple, la classe préparatoire Sciences Politiques spécifique des Chartreux.

L’ISMaPP

Propose une formation au management public.
L’école recrute des étudiants BL dans le cadre de la banque commune des ENS.

Équivalences universitaires

Les étudiants de BL peuvent rejoindre les formations universitaires classiques en L3 (ou en M1 pour ceux qui auraient suivi une deuxième « deuxième année » de BL), et ce dans toutes les disciplines enseignées.